Automne

je porte le deuil de l’été
et des feuilles parties trop tôt
et je regarde avec tristesse
le squelette des arbres

Publicités